trucs et astuces pour se sentir mieux

PRENEZ LE TEMPS DE RESPIRER !

On ne pense pas suffisamment à l’importance de bien respirer dans nos vies. Bien trop souvent, nous respirons uniquement avec notre thorax, et, quand nous gonflons ce dernier, nous contractons le ventre, en particulier dans les moments de stress.

Pour bien respirer, pensez à respirer AVEC votre ventre. Quand vous inspirez, gonflez votre ventre, et votre cage thoracique. A l’expire, la cage thoracique et le ventre se « dégonflent ». Si nécessaire, aidez vous de vos mains pour bien y parvenir : mettez en une sur votre thorax, l’autre sur votre ventre.

Si vous êtes stressé, que vous avez du mal à vous endormir, que vous avez mal au dos à hauteur de l’insertion des dernières côtes, que vous avez du mal à prendre une décision ou dans n’importe quel moment de votre vie, régulièrement dans la journée, n’hésitez pas à porter votre attention sur votre respiration et à prendre le temps de respirer par le ventre. Avec l’habitude, cela vous apportera de la détente et plus de clarté dans vos pensées.

 

Pour plus d’explication sur l’importance de ce muscle :

 

Le diaphragme est un des muscles les plus importants de la respiration mais pas seulement. Il sépare notre cage thoracique de notre partie abdominale en formant comme un plancher entre les deux. Il est donc à la fois en contact avec nos poumons mais également avec nos organes digestifs. Ainsi, de part sa position, il n’intervient pas seulement sur la respiration mais il contribue également à masser les organes de l’abdomen.

Lorsque nous inspirons, le diaphragme se contracte et descend, les poumons se remplissent d’air. En descendant, le diaphragme appuie sur les organes digestifs situés en dessous. En laissant le ventre se gonfler, on contribue ainsi à ne pas écraser ces organes inutilement.

A l’inverse, lorsque nous expirons, les poumons se vident. Le diaphragme se relâche et remonte. Les organes digestifs peuvent reprendre leur place, le ventre « se dégonfle ».  

 

ÉTIREZ-VOUS !! mais faites le en conscience, en associant la respiration et en vous respectant.

Faite l’expérience, effectuez 3 rotations de votre tête dans un sens puis 3 dans l’autre, comme nous le faisons parfois de manière mécanique. Ressentez ce que cela vous a apporté.

Maintenant faites la même chose mais avec la respiration, faites 3 rotations dans chaque sens mais  expirez lorsque vous avez la tête vers l’avant et inspirez lorsque vous basculez votre tête sur l’arrière. Ressentez….

Voyez, cela ne prend pas beaucoup plus de temps mais apporte tellement plus.

Eh bien c’est pareil pour le reste du corps, pensez aux étirements que vous faisiez en cours de sports et refaites les, mais avec la respiration !!! Et pour le dos, inutile de forcer pour toucher vos pieds, si vous avez envi d’étirer votre colonne, courbez vous doucement, sans aucun à-coup, respirez et sentez les muscles de votre dos qui se relâche petit à petit, votre buste, en se relâchant, est attiré naturellement vers le bas.  

 

PRENEZ CONSCIENCE DE VOS ACTES OU SOYEZ DANS CE QUE VOUS FAITES !!

Qui d’entre nous n’a jamais pensé à ses vacances à venir lorsqu’il était au travail puis à son travail quand il était en vacance !!! Ne serait-il pas plus juste de penser au travail, au travail et aux vacances, en vacances !!

 

PENSEZ A « 3 KIFS » QUE VOUS AVEZ VÉCUS DANS LA JOURNÉE LE SOIR OU AU MOMENT DU COUCHER : Il s’agit de choses que vous avez faites et que vous avez aimé faire ou de moment que vous avez partagé, de rencontre qui vous a fait du bien, d’un paysage qui vous a plu…. Remettez vous dans les émotions, les sensations de ces 3 moments, comme si vous les reviviez. En faisant ainsi, vous vous coucherez sur une note positive et vous engrangez dans votre cerveau tout un tas d’instants ou d’épisodes qui vous ont fait du bien et qui seront de belles ressources lorsque vous ne vous sentirez pas en forme.

Vous pouvez aussi faire cela en famille, par exemple à table, le soir, en veillant à ne pas porter de jugement sur le kif de l’autre, juste être dans l’accueil… de beaux moments de partages en perspective !!

 

SI VOUS AVEZ DU MAL A VOUS LANCER DANS UN PROJET (que vous procrastinez) :

 

METTEZ VOUS DES DATES LIMITES :   je fais la brocante du …. Et je dois tout avoir fini de ranger/trier avant cette date (c’est du vécu).

J’invite des amis le WE prochain comme cela, ça me « forcera » à avancer dans mon ménage / rangement / autre.

 

IMPLIQUEZ D'AUTRES PERSONNES OU ENGAGEZ VOUS AUPRÈS DE QUELQU'UN : J’ai pris RDV avec le plâtrier peintre à telle date pour faire faire un devis, je suis donc obligée d’avoir finalisé mes plans de modification d’intérieur pour cette même date. Il faut en effet bien que je sache ce que je vais lui demander ! (c’est du vécu aussi)

 

VISUALISEZ comment ce sera une fois ce projet réalisé, comment vous sentirez vous, comment sera votre vie, qu’est ce que cela aura changé, que ressentez vous dans votre corps à l’idée qu’il soit accompli, projetez vous !

 

SOULAGEZ VOTRE MENTAL : si vous êtes du genre à vous répéter 50 fois dans la journée qu’il faut que vous fassiez ceci ou cela, faites vous une liste que vous gardez avec vous. Vous n’aurez plus besoin d’y penser, c’est écrit !

Il en est de même la nuit. Si une idée vous trotte dans la tête et que vous n’arrivez pas à vous en libérer parce que c’est LA phrase qui va bien pour le courrier que vous aurez à rédiger demain dans le cadre de votre travail et qu’il ne faut absolument pas l’oublier, écrivez la !!! (C’est du vécu aussi !)

Ou si vous êtes adepte des téléphones portables, mettez en place une alerte pour ne pas oublier vos RDV par ex !

 

CHANGEZ VOS MOTS DE PASSE : mettez des mots positifs, qui vous font vibrer ou qui vont égayer votre journée !

 

ÉCRIVEZ : si vous en avez lourd sur le cœur, que vos émotions vous dépassent ou tout simplement que vous ruminez. Prenez le temps d’écrire. Quand on écrit, on cherche les mots justes (quand on rumine, on se répète les mêmes choses en boucle). Cela pose les choses, vous oblige à prendre du recul par rapport à votre problème. Cela vous donnera un éclairage nouveau.

Peut importe ce que vous ferez ensuite de votre lettre, vous pouvez la remettre à la personne concernée, la garder dans un carnet intime, la bruler….

 

CONNECTEZ-VOUS AVEC LA NATURE : allez au jardin, dans un parc, mettez vous pieds-nus dans l’herbe, déverrouillez les genoux et ressentez le contact de vos pieds avec le sol.

Allez également au contact d’un arbre qui vous inspire / attire, poser vos mains dessus ou mettez vous dos contre son tronc, laissez vous aller…

Allongez vous dans l’herbe, respirez, ressentez…

MÉDITEZ : cela n’est pas si compliqué qu’on le dit. Vous pouvez déjà commencer par vous installer confortablement et prendre pleinement conscience de ce qui se passe dans votre corps. Vous pouvez vous concentrer sur votre respiration (et respirer comme indiqué plus haut) et ainsi ne plus penser aux problèmes qui vous tracassent. Inutile que cela dure des heures. Quelques minutes suffisent parfois. Vous pourrez ainsi relâcher vos muscles, vous oxygéner et du coup, avoir les idées plus claires !!!  

 

DANSEZ !!! Même tout(e) seul(e) dans votre salon, mettez la musique que vous aimez, qui vous fait du bien dans l’instant et danser, laisser vous aller, faites les mouvements qui vous viennent, sans réfléchir, ressentez votre corps (pieds nus, c’est encore mieux !)

 

 

 

Et si tout cela ne vous suffit pas ou que vous voulez aller plus loin, allez voir un thérapeute !!

Aude Coquelin,

3100 route de La Valla, lieu dit "La Gerbe"

42131 La Valla en Gier

07 82 46 49 90